MISS UNIVERSE 2009: RÉSUMÉ

Une aventure inoubliable : voici le plus bref résumé de cet incroyable voyage aux Bahamas !Il est amusant de voir à quel point les miss sont adulées de l’autre côté du monde : traitement de star avec des motards de la force de police pour nous donner le passage enchemin, transferts en limousine, escortées par des gardes du corps en permanence, accès VIP et faveurs réservées aux reines. Lors de la parade organisée sur les routes de Nassau, les gens connaissaient même mon prénom qu’ils criaient ou avaient écrit sur une pancarte. J’ai eu l’occasion de côtoyer des célébrités comme Dean Cain, Billy Bush, Florida, David Guetta, Kelly Rowland ou encore Claudia Jordan, de près autour d’un verre de champagne et de rencontrer d’éminentes personnalités telles que Donald Trump et le Gouverneur General des Bahamas.


 

Les Bahamas : une destination de rêve. A raison ! Le climat tropical, l’eau turquoise et le sable rose ponctué par une hospitalité qui nous (i.e. Maurice) fait presque concurrence. Des paysages à en perdre haleine que j’ai eu la chance de pouvoir contempler de mon balcon tous les matins durant trois semaines. Nager avec les dauphins, plonger en haute mer ou encore bronzer à bord de somptueux yachts sont quelques exemples des activités que j’ai eu l’occasion de faire sur place.

J’ai eu, par ailleurs, la possibilité de donner de nombreuses entrevues à la presse locale et hispanique. Le concours de Miss Univers est très suivi à l’étranger et je me suis fait de nombreux contacts importants et utiles à travers mes rencontres. La plus agréable aura été celle avec un mauricien, M. Gavin Murugan- Directeur de l’hotel Ocean Club aux Bahamas. Ce dernier m’a appelé après avoir vu le drapeau de Maurice flotter sur le pont principal de Nassau pour me faire par de sa fierté. Il m’a aussi appris que j’étais la première mauricienne à séjourner à l’hôtel Atlantis. Il m’a été d’un énorme soutien tout le long de cette aventure et je lui en remercie.

Atlantis, Paradise Island, est un des hôtels du groupe Kerzner. Luxueux et immense, le tarif d’une chambre par nuit est pharamineux. Je m’estime plus que chanceuse d’avoir pu y séjourner en gratuité pendant la durée du concours et d’y avoir reçu le meilleur service. De la nourriture en abondance et des facilités à la demande ; tout était mis en place pour nous rendre les choses faciles.

 

Miss Univers nous a également donné la possibilité de travailler avec des professionnels de la mode et du spectacle ; Fadil Berisha (photographe) et Michael Schwandt (chorégraphe) entre autres. J’ai aussi participé à un défilé de mode pour présenter les collections de designers bahamiens. Cette ouverture au monde m’apporte indéniablement plus de savoir-faire et connaissances. Certains agents de New York m’ont même contacté pour des possibilités de travail là-bas.

Au-delà de tout cela, c’est également les rencontres avec les filles de divers horizons et cultures que je retiens. Il est rare de parler trois différentes langues à la fois sur une même table par exemple. D’être loin de sa famille et ses proches vous incite à recréer des liens de cœurs avec de nouvelles personnes assez vite. Je suis rentrée avec des amitiés qui dureront assurément plus longtemps que le mois qui vient de s’écouler.

Ceci n’est qu’un bref aperçu de ce que j’ai eu l’occasion de voir, de faire et d’avoir. Une aventure qui confirme que le concours Miss Mauritius est un concours exceptionnel et incomparable qui ouvre une fenêtre inestimable au monde pour les jeunes filles qui veulent devenir des ambassadrices de Maurice. Je suis fière d’être mauricienne et d’avoir pu le prouver sur une plateforme internationale. J’ai même porté un saree le soir du cocktail de présentation et ai expliqué pourquoi à ceux présents !

Ce sont là des souvenirs que je garderai en mémoire toute ma vie. Mes plus sincères remerciements vont à l’organisation et au comité Miss Mauritius sans qui tout cela n’aurait pas été possible.